Notre centre de Recherche Scientifique et Technique en Analyses Physico-chimiques (CRAPC) dispose d’un chromatographe ionique de la marque WATERS, ce chromatographe est conçu pour les analyses isocratiques basées sur les propriétés des résines échangeuses d’ions qui permettent une fixation sélective des anions ou des cations présents dans une solution. Les ions sont ensuite progressivement décrochés de la colonne en fonction de leur taille, leur charge et leur degré d'hydratation.  Chaque espèce ionique est ainsi séparée est détectée par conductimètre et/ou par mesure d’absorbance à la sortie de la colonne.

Spécificités techniques de l’équipement :

Le chromatographe ionique WATERS est piloté par le logiciel BREEZE, il contient les compartiments suivant :

Pompe isocratique (1515) :
Une pompe HPLC isocratique 1515 de WATERS, programmables d’un débit de 0 à 10 ml/min. Conçu pour l’utilisation de colonnes d’un diamètre interne de 2 et 4,6 mm.

Détecteur conductimétrique (432) :
Le conductimètre 432 de WATERS fournit des solutions pour l’analyse par chromatographie ionique avec suppression chimique ou colonne unique. Il peut être utilisé en tant que module autonome ou configuré de manière à être intégré à un système HPLC relié à des stations de gestion des données chromatographiques.
Ce détecteur offre une sensibilité et une stabilité élevées grâce à une cellule à cinq électrodes et au contrôle de la température réglable par l’utilisateur qui adapte automatiquement la température du four de manière à minimiser la dérive de la ligne de base.
Le détecteur 432 est muni de capteurs de fuite qui nous préviennent de toute fuite détectée dans la cellule.

Détecteur UV/visible 2489 :
C’est un détecteur à double longueurs d’onde destiné à la chromatographie liquide haute performance. Il offre un haut niveau de sensibilité pour les applications de routine et permet la détection et la quantification de faibles taux d’impuretés grâce à sa gamme de linéarité étendue (jusqu’à 2,5 AU). Ce détecteur dispose d’un large choix de cellules de détection et se caractérise par :

- Une sensibilité augmentée grâce à la cellule brevetée de type TaperSlit™ qui focalise la lumière à travers la cellule de manière à accroître l’énergie lumineuse et à réduire les effets d’indice de réfraction.
- Un faible bruit de fond (<5 µAU).
- Une fréquence d’acquisition adaptable, comprise entre 1 et 80 Hz, pour répondre aux séparations chromatographiques standard et rapides.
- Une optimisation des fréquences d’acquisition et des constantes de temps pour une intégration précise des pics fins.
- Un contrôle de la dérive thermique qui permet de réduire la dérive de la ligne de base résultant des variations de la température ambiante.

Détecteur électrochimique « ampérométrique » (Concorde):
Il mesure le changement de courant entre deux électrodes (l’électrode à goutte de mercure et l’électrode à fil de platine). Les réactions d'oxydo-réduction sur ces électrodes implantées dans les cellules sont ajustées à des potentiels spécifiques.
Ce détecteur est spécifique pour les ions métalliques, les anions inorganiques, les composés nitrés, les acides aminés et les alcaloïdes.

Principales applications :

La chromatographie ionique élargit le champ d’investigation de la chromatographie liquide classique, elle permet l’identification et la quantification simultanées de l’ensemble des anions (F-, Cl-, NO2-,Br-, NO3-, SO42-,HPO42- …) et des cations (Li+, Na+, NH4+, K+, Mg2+, Ca2+ ,Sr2+,Br2+ …), organiques et inorganiques, sous forme libre ou complexe. Ces applications sont donc multiples dans un domaine très entendu qui touche l’industrie alimentaire, l’industrie pharmaceutique, les analyses médicales…
Cette méthode est particulièrement bien adaptée à l’analyse et la quantification des ions majeurs des eaux naturelles (Cl-, F-, NO3-, SO4--, Na+, K+, Ca++, Mg++…). Elle permet également l’identification des acides carboxyliques et des sucres simples (glucose, galactose, mannose, arabinose, rhamnose, acide glucuronique et galacturonique …)