La diffraction des rayons X (DRX) représente la technique traditionnelle et longuement éprouvée d’identification des matériaux.

Le CRAPC est équipé d'un puissant diffractomètre  de la nouvelle gamme D8 Advance A 25 de la marque BRUKER. Il intervient, a des degrés divers, dans la quasi totalité des thématique et permet de répondre à de nombreuses questions sur la nature des phases minérales présentes au sein des systèmes d’étude, que ce soient des sols, sédiments, roches, particules atmosphériques ou encore des déchets inertes, laitiers, nanoparticules… 

Caractéristiques techniques  de l’équipement : 

-   Le détecteur SSD160 TM est un détecteur  Silicium à  pistes (RTMS)  à grande vitesse d’acquisition  et à haute résolution

-   Configuration du goniomètre : thêta/thêta

- Diamètre du cercle de mesure : variation continue avec 3 positions prédéfinies (500, 560 ,600 mm) 

-   Taille maximale de l’échantillon : diamètre de 50 mm, épaisseur de 30 mm

-   Plateforme échantillon x,y,z motorisée et pilotable par logiciel d’une caméra fixée sur un second bras arrière permettant de sélectionner les points d’analyse.

-   Visée double laser avec vidéo pour repérage de la zone de mesure et alignement de l’échantillon dans le plan de diffraction, la visualisation de la zone de mesure se fait sur l’écran du PC de commande de D8

Principales applications : 

Le diffractomètre est utilisé dans des domaines très variés comme la chimie, la physique, la métallurgie, la géologie,  la céramique, la pharmacie et la science des matériaux…

Il existe trois grands types d’application :

 

- Détermination très précise des structures cristallines à partir des diffractogrammes : les positions atomiques à l’intérieur de la maille cristallographique peuvent ainsi être obtenues avec une précision de l’ordre de 10-3 nm.

 

- Détermination des constituants cristallisés d’un mélange : la comparaison avec la base de données permet de mettre en évidence la présence de chacun des constituants du mélange.

 

- Suivi de l’évolution d’une structure cristalline en fonction de différents types de traitements (thermique, chimique,…), lorsque ces traitements influent sur la structure.