ECOSYSTEME NATIONAL DE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET INDUSTRIEL 

L’écosystème économique (environnement) autour duquel gravitent les différentes Divisions du Centre convoite un ensemble dynamique de partenaires socio-économiques qui interagissent entre eux dans lequel chacun trouve une dimension symbiotique et  mutualiste à travers un plan d’action adopté  pour  une certaine conjoncture et  visant à répondre  à  l’impératif du marché Algérien. En effet, cette démarche  aléatoire mais obligatoire se dessine dans un schéma global de partage.  La recherche scientifique en Algérie se doit de redorer son blason car contrainte à plagier,   reproduire  et imiter les esquisses (exemples) étrangères s’est effroyablement trompée d’objectif et n’a malheureusement  apporté  aucune valeur ajoutée  dans sa dimension économique probablement du au désintéressement des partenaires socio-économiques qui boudent et rejettent l’essence même du savoir faire Algérien.    Néanmoins, ce regain d’intérêt de la part des pouvoirs concernés, a permis au Centre de recadrer ses missions prioritaires.

Pour que le Centre  puisse enfin endosser, avaliser et  assumer pleinement son statut de référentiel National dans le domaine de l’Analyse Physico-chimique, une stratégie visionnaire réfléchie et éclairée à moyen terme s’est imposée d’elle-même en impliquant  les quatre Divisions constitutives du Centre par la mise en place d’un programme de recherche triennal.

Etant un maillon de cette chaine, la Division Santé s’est tracée comme objectifs,  la réalisation de projet de recherche assistée par des partenaires académiques et socio-économiques Nationaux et Internationaux à travers la signature de contrat et de convention.