Pour soutenir nos équipes de recherche et leur permettre de répondre de façon toujours plus réactive au besoin d’analyses internes et externes, le CRAPC vient de se doter d’un calorimètre d’analyse thermique SDT Q600 de la compagnie TA Instruments qui effectue simultanément l’analyse thermique différentielle ATD (DTA :Differential Thermal Analysis), l’analyse thermogravimétrique ATG (TGA ThermoGravimetric Analysis) et la calorimétrie différentielle à balayage (DSC Differential Scanning Calorimetry )

Cet appareil va désormais nous permettre de mesurer à la fois les flux de chaleur et la masse de l’échantillon dans une atmosphère contrôlée en fonction du temps et d’une gamme de température allant de l’ambiante à 1500°C.

Spécificités technique de l’appareil :

-   Le Q600 permet sur le même échantillon une vraie mesure simultanée du :

  1.   Flux de chaleur (DSC)
  2.   La perte de masse (ATG)
  3.   L’analyse thermique différentielle (ATD)  

-  Gamme de température : de l’ambiante a 1500 °c

-   Vitesse de chauffage :

0.1 °c /min à 100°C /min pour une température allant de l’ambiante à 1000 °C

0.1°c /min à 25°c pour une température allant de l’ambiante à 1500°C

-   Capacité de l’échantillon : 200 mg (350 mg avec les creusets)

-  Le mode double échantillon permet la mesure sur deux échantillons au même temps (ATG et ATD)

-  Le système comprend deux microbalances séparées permettant ainsi d’éliminer la poussée d’Archimède  

-  Le Q600 est piloté par le logiciel Advantage qui offre la possibilité d’analyser les données en temps réels, et permet la superposition simultanée des courbes (jusqu’à 40 superpositions)

 

Principales applications :

L'Analyse Thermique Différentielle (ATD), l’analyse thermogravimétrique (ATG) et la calorimétrie différentielle à balayage (DSC) se rapportent à l'étude de la température de l'échantillon et des échanges thermiques entre celui-ci et le milieu extérieur.

De nombreux domaines application sont ainsi couverts par ces analyses thermiques pour la caractérisation des polymères et résine, des produits pharmaceutiques et biochimiques, des produits alimentaires, des métaux et alliages, des céramiques et composites, des produits pétrochimiques …

Quelques applications de la technique ATG:

-        Déshydratation et déhydroxylation de matières premières et deproduits inorganiques et organiques

-         Décomposition de polymères, matériaux inorganiques et organiques

-         Réaction dans différentes atmosphères (hydrogène, CO, …)

-         Oxydation, combustion

-         Etude en atmosphère corrosive

-         Etude sous atmosphère humide (vapeur d’eau)

-         Couplage avec spectrométrie de masse ou spectrométrie infrarouge.

 

Quelques applications de la technique ATD:

-          Fusion et cristallisation

-          Transitions de phase (transition vitreuse, ordre-désordre,…

-          Diagramme de phase

-          Déshydratation et déhydroxylation

-          Décomposition

-          Oxydation, réduction,…

 

Quelques applications de la technique DSC :

-          Changements de phase : fusion, cristallisation, sublimation, évaporation

-          Transitions de phase : ordre-désordre, polymorphisme, point de curie

-          Transition vitreuse

-          Dénaturation

-          Gélification, gélatinisation

-          Déshydratation, déhydroxylation

-          Dégradation, pyrolyse, décomposition

-          Oxydation, combustion, réduction

-          Réaction, polymérisation, réticulation, vulcanisation

-          Chaleur spécifique, cinétique, pureté,...